cigale


cigale

cigale [ sigal ] n. f.
sigalle XVe; provenç. cigala; lat. cicada
1Insecte (hémiptères) à quatre ailes membraneuses, se nourrissant de matières végétales, dont le mâle fait entendre un bruit strident. aussi 2. psylle. Le chant des cigales. La cigale craquette, stridule. « La cigale ayant chanté tout l'été » (La Fontaine). « Le cri strident des cigales, musique folle, assourdissante » (A. Daudet).
2Cigale de mer. squille.
3Mar. Anneau, organeau d'une ancre ou d'un grappin.

cigale nom féminin (provençal cigala, du latin cicada) Gros insecte homoptère suceur de sève, commun dans le Midi et connu par sa stridulation monotone. ● cigale (citations) nom féminin (provençal cigala, du latin cicada) Jean Aicard Toulon 1848-Paris 1921 Académie française, 1909 Je suis l'insecte aimé du poète et des dieux. Poèmes de Provence, la Cigale Lemerre Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 Vous chantiez ? j'en suis fort aise : Eh bien ! dansez maintenant. Fables, la Cigale et la Fourmi cigale (expressions) nom féminin (provençal cigala, du latin cicada) Cigale de mer, nom usuel du scyllare.

cigale
n. f.
d1./d Insecte homoptère d'assez grande taille, au corps sombre, qui se nourrit de la sève des arbres dont il perfore l'écorce grâce à son rostre rigide. (Diverses espèces vivent dans toutes les régions chaudes non désertiques; seul le mâle craquette.)
d2./d Cigale de mer: V. scyllare.

⇒CIGALE, subst. fém.
A.— Insecte hémiptère qui vit dans les régions méditerranéennes et dont le mâle produit un crissement strident et monotone. Le chant des cigales :
1. L'obscurité était épaisse, l'air tiède et lourd; le chant continu des cigales tissait comme un rideau sonore tout autour de la maison.
GREEN, Journal, 1941, p. 144.
P. métaph. Chanteuse de rue, de carrefour :
2. — Te tairas-tu, cigale d'enfer? cria-t-elle, toujours du même coin obscur de la place.
HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 80.
Au fig. [P. réf. à la fable la Cigale et la fourmi] Personne imprévoyante.
Expr. Ferrer les cigales. Perdre son temps :
3. Eh! messieurs, ne nous amusons pas à ferrer les cigales.
MÉRIMÉE, La Jacquerie, 1828, p. 225.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le subst. fém. cigalière. Terrain inculte où abondent les cigales. Comment payer? Ruiné, perdu tu ne le pourras. Trop heureux alors si l'abbé, qui est charitable, (...) veut bien reprendre à prix de vente, sa cigalière dont tu auras fait un jardin (P. ARÈNE, Le Tor d'Entrays, 1876, p. 157). b) Le dér. cigalier pour désigner un membre de la société littéraire. la Cigale. [Empr. au prov. Li Cigalié (de Paris), nom des membres de La Cigalo de Paris, société d'hommes de Lettres et d'artistes originaires du Midi, fondée à Paris en 1876 (MISTRAL)]. Mais aussitôt que je vous ai vus, messieurs les félibres et cigaliers, j'ai prié l'enfant Bérénice de se taire et je suis devenu muet par respect (BARRÈS, Mes cahiers, t. 5, 1906-07, p. 285).
B.— Emplois spéc.
1. ZOOL. Cigale de mer. Synon. de scyllare (crustacé).
2. MAR. Organeau d'une ancre ou d'un grappin :
4. [L'ancre] est composée de (...) : la verge, tige en fer forgé munie à sa partie supérieure d'un œil que traverse la manille, appelée cigale, où se maille la chaîne du bord.
J. GALOPIN, Cours de lang. mar., Matelotage et technol., 1925, p. 110.
Prononc. et Orth. :[sigal]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Mil. XVe s. sigalle (RENÉ D'ANJOU [?], Regnault et Jehanneton ds Œuvres, éd. Quatrebarbes, t. II, p. 108); XVIe s. cigale (MATTHIOLUS, Commentaires sur les six livres de Pedanius Dioscoride, p. 159 ds IGLF). Empr. au prov. cigala (singala 1re moitié du XIIIe s. ds LEVY, cigala 1470 ds PANSIER) issu du lat. impérial cicada, avec changement de suff. dont les raisons ne sont pas claires. Fréq. abs. littér. :277. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 358, b) 500; XXe s. : a) 381, b) 374.
DÉR. Cigalon, subst. masc., région. Petit de la cigale. Il est tout ratatiné comme un cigalon (GIONO, Colline, 1929, p. 191). []. 1re attest. XVIe s. (Du Pinet ds GUÉRIN); dimin. de cigale, suff. -on. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. — AMSLER (J.). Destin de trois mots d'Occident : cigale, courtine, balcon. Vie Lang. 1953, pp. 189-191.

cigale [sigal] n. f.
ÉTYM. XVe, sigalle; provençal cigala, du lat. cicada.
1 Insecte hémiptère-homoptère (Rhynchotes-Cicadidés) dont les quatre ailes sont membraneuses. || La cigale suce la sève des végétaux; sa larve passe quatre années dans le sol. || La timbale, organe stridulant de la cigale mâle. || La cigale chante, craquette, stridule. || La stridulation des cigales. || Être assourdi par le crépitement, le grincement des cigales. || La cigale, « avant-courrière des chaleurs » (R. Belleau).
1 La cigale ayant chanté
Tout l'été (…)
La Fontaine, Fables, I, 1, « La cigale et la fourmi ».
2 Rien que la vibration de l'air chaud et le cri strident des cigales, musique folle, assourdissante, à temps pressés, qui semble la sonorité même de cette immense vibration lumineuse (…)
Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, « Les deux auberges », p. 185.
tableau Classification des insectes.
Fig. (par référence à la fable de La Fontaine; → ci-dessus, cit. 1). Personne imprévoyante.
2 Cigale de mer : squille (crustacé).
tableau Classification des crustacés.
3 Techn. (mar.). Anneau, organeau d'une ancre ou d'un grappin.
DÉR. Cigalière, cigalon. — V. Cigalier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cigale — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Cigale — is a divertissement ballet in two acts by Jules Massenet to a scenario by Henri Cain. It was first performed at the Opéra Comique in Paris on February 4, 1904. The story is a retelling of the fable The Grasshopper and the Ant, in this case the… …   Wikipedia

  • Cigale — steht für CIGALE, französisches Internetprogramm La Cigale, Restaurant in Nantes Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • cigale — CIGALE. s. f. Espèce d insecte qui vole, et qui fait un bruit aigre et importun dans les champs durant les ardeurs de l été. Petite cigale. Le chant de la cigale. J ai ouï chanter les cigales …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cigale — CIGALE. s. f. Espece d insecte qui vole & qui fait un bruit perpetuel dans les champs durant les ardeurs de l esté. Petite cigale. chant de cigale. oüir chanter les cigales …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cigale — Cigale, Cicada, Achetae, achetarum. Cigale se tenant et habitant és avoines, Auenaria cicada …   Thresor de la langue françoyse

  • CIGALE — CYCLADES war ein französisches Versuchsprojekt unter der Leitung von Louis Pouzin, das zum Ziel hatte, ein globales Telekommunikationsnetz zu schaffen, das auf dem Austausch von Datenpaketen beruht. Das Projekt wurde 1971 ins Leben gerufen und… …   Deutsch Wikipedia

  • cigale — (si ga l ) s. f. 1°   Insecte de la famille des hémiptères, qui fait entendre dans les champs, pendant les grandes chaleurs, un bruit aigre et monotone. Le chant de la cigale. •   La cigale, ayant chanté Tout l été, Se trouva fort dépourvue,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CIGALE — s. f. Insecte qui vole, et qui fait un bruit aigre et importun dans les champs pendant l été. Petite cigale. Le chant de la cigale. J ai entendu chanter les cigales …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CIGALE — n. f. T. de Zoologie Insecte hémiptère qui en volant produit un bruit strident et monotone par le frottement de deux membranes élastiques placées dans le premier anneau de l’abdomen. On a cru longtemps que le bruit fait par la cigale en volant… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.